[./index.html]
[./brenda_lee_jardin_des_tuileries_paris_1959.html]
[./brenda_lee_discographie_francaise_1958-1967.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
BRENDA LEE Album Test Pressing

SOME OF THESE DAYS ( Shelton Brooks )  session d' enregistrement du 26 janvier 1959

TOOT TOOT TOOTSIE GOODBYE ( Ted Fiorito - Dan Russo - Gus Kahn - Ernie Erdman ) session du 26 janvier 1959

SIDE BY SIDE ( Harry Woods ) enregistrement du 26 janvier 1959

A GOOD MAN IS HARD TO FIND  ( Eddie Green )  26 janvier 1959

BACK IN YOUR OWN BACKYARD  ( Al Jolson  - Billy Rose - Dave Dreyer ) 26 janvier 1959

Side 2

PENNIES FROM HEAVEN ( Arthur Johnston - Johnny Burke ) 26 janvier 1959

BABY FACE ( Harry Akst - Benny Davis ) 26 janvier 1959

BALLIN' THE JACK ( Chris Smith - James Henry Burris ) 26 janvier 1959

JUST BECAUSE ( Sydney Robin - Bob Shelton - Joe Shelton ) 26 janvier 1959

SAINT LOUIS BLUES ( W.C. Handy ) 26 janvier 1959

Particularités de ce test pressing : les chansons enregistrées le 04 janviers 1959 sont absentes , il s' agit de " Rock a bye your baby with a dixie melody  " et  " Pretty baby "  .

On entend distinctement la voix de Brenda LEE au début de JUST BECAUSE

Some Of These Days débute par :  " UN "  ,  " DEUX "  prononcés en français par le technicien d'enregistrement ( preneur de son )  .

Au début de quelques autres titres , le technicien rappelle , en anglais cette fois , le n° du track , puis énumère 1 -2-3-4 et Brenda LEE attaque directement la chanson .

Un court dialogue au début de Just Because par le technicien auquel Brenda LEE répond par un OKAY amusé .


Genre : Album 33 tours 30 cm . Double face . Fabrication type PYRAL : Une feuille aluminium recouverte d'une résine . . .

Inconvénient , au fil des ans , le disque blanchi .  Plusieurs années se sont passées entre le scan de la face 1 et celui de la face 2 . Ce léger voile blanc semble provenir de la dégradation du matériau métallique ( aluminium ou zinc )  utilisé en support qui traverserait la résine .
BRENDA LEE Album Test-Pressing :

Some of These Days . Toot Toot Tootsie Goodbye . Side By Side . A Good Man Is Hard To Find . Back In Your Own Back Yard . Pennies From Heaven . Baby Face . Ballin' The Jack . Just Because . Saint Louis Blues .

Brenda LEE " Miss DYNAMITE " à l' OLYMPIA de PARIS en 1959

Photos dans la presse de Brenda LEE en compagnie de sa maman  Annie GRAYCE TARPLEY YARBROUGH ,

Brenda LEE en compagnie du danseur américain George REICH  des Ballets HO ,

Brenda LEE en compagnie de l' écrivain-poétesse-chanteuse et actrice Minou DROUET , et du jeune acteur Joël FLATEAU

C' est l' acteur Jean DESAILLY qui présente Brenda LEE au cours de l' émission DISCORAMA de Denise GLASER et Pierre BRIVE diffusée juste avant le journal de la mi-journée le mercredi 18 février 1959 . Voir les photos de
l' émission où Brenda LEE interprète ROCK THE BOP pour les rares télespectateurs français

L' illustre affichiste Pierre OKLEY ( Pierre GILARDEAU ) délaisse un temps les pin-up qui ont fait sa célébrité pour croquer le minois de l' enfant prodige du Rock and Roll " Brenda LEE " .

Brenda LEE et Paul ANKA se partagent la UNE de LA PRESSE MAGAZINE dans son édition du 24 mars 1959  . Le dessin humoristique illustrant l'article consacré aux faramineux cachets perçus par Brenda LEE à travers l'Amérique est l'oeuvre de l'illustrateur belge : René HANAU

Le couturier de mode pour enfants ENFANTILLAGE situé au 60 boulevard de Courcelles à PARIS 17e , a organisé un défilé spécial en l'honneur de Brenda LEE et sa maman . La jeune poétesse Minou DROUET également dessinatrice de mode et mannequin chez ENFANTILLAGE a présenté ses modèles avec la participation de la jeune vedette du film  " SANS FAMILLE " : Joël FLATEAU . Minou DROUET a ensuite montré à Brenda LEE le magnifique parc Monceau situé juste en face ENFANTILLAGE

Samedi 21 avril 1962 Brenda LEE revient en France pour 24 heures et deux concerts à l' OLYMPIA de PARIS
Brenda LEE SP DECCA 9 30535 SAMPLE COPY NOT FOR SALE   Decca Records , Inc . NEW YORK . U.S.A.

ROCK THE BOP ( Melvin Tillis - Wayne Walker - Albrecht Marcuse )

ROCK-A-BYE BABY BLUES ( Florence Wilson )

Vocal Brenda LEE with instrumental accompaniment
Brenda LEE au Jardin des TUILERIES à PARIS en 1959 c'est à la page précédente .

Cliquez sur la photo
Le mensuel MUSIC-HALL annonce dans son n° 48 de février 1959 la présence prochaine à l' OLYMPIA de PARIS de la jeune Brenda LEE ( Magazine en vente le 1 er de chaque mois , donc imprimé en janvier 1959 .)

Le magazine qui ne disposait pas encore de photos de Brenda LEE a fait appel au célèbre dessinateur et affichiste Pierre OKLEY ( Pierre GILARDEAU ) pour illustrer l' article consacré à la  jeune vedette américaine réalisé par Claude SCHWAB  .

Pierre OKLEY parfois O'KLEY pseudonymes de l' affichiste Pierre GILARDEAU né à Nantes en 1929 , et décédé à Guérande en 2007 .

Sources : Yves Warrion ( neveu de l'affichiste , à l'occasion de l' exposition d'oeuvres de son oncle Pierre GILARDEAU ( GILARDEAU avec un seul L ) :  Rétrospective sur l'affichiste nantais O'Kley . Ouest-France 10 avril 2014 .
L' affichiste Pierre OKLEY a délaissé un temps les pin-up qui ont fait sa célébrité pour croquer le minois de l' enfant prodige de la chanson " Brenda LEE " .


Pages 30 et 31 du magazine MUSIC-HALL " n° 48 de février 1959 , avec Gilbert BÉCAUD en couverture . BRENDA LEE Enfant prodige de la chanson par Claude SCHWAB .
Bientôt à l' OLYMPIA " BRENDA LEE "

publicité BRUNSWICK pleine page
Le mensuel MUSIC-HALL ouvre à nouveau ses pages à BRENDA LEE en avril 1959 en publiant un article interview sur deux pages illustrés de photos réalisées à l'occasion du passage de la jeune vedette à l' Olympia de Paris .

L' article intitulé :  BRENDA LEE ( 14 ans )  : " Non je n' ai pas 35 ans ; à cet âge-là , je serai mariée et mère de famille . . .  " a été réalisé par la toute jeune " BÉATRICE " consacrée journaliste du magazine MUSIC-HALL JUNIOR , elle- même âgée de 14 ans .

Pour les besoins de reportage BÉATRICE a ainsi servi de guide à BRENDA LEE , l ' accompagnant toute une journée à PARIS .

Sur les photos on aperçoit ainsi Brenda LEE donnant à manger aux pigeons de la place de l' ETOILE  ,

Brenda LEE et  sa maman Annie GRAYCE YARBROUGH en visite chez un couturier pour très jeunes filles et enfants en compagnie de Minou DROUET  ( Joël FLATEAU   jouant au mannequin pour Brenda LEE  )

Brenda LEE et BÉATRICE en pleine dégustation de pâtisseries dans un salon de thé parisien ,

et enfin , page 24 , la photo de la rencontre de Brenda LEE avec son compatriote et danseur George REICH ,  que la jeune vedette pouvait déjà apercevoir chaque soir au cours de son spectacle à l' OLYMPIA  avec le BALLET HO .

Toujours selon BÉATRICE , Brenda LEE aurait particulièrement apprécié au cours de son périple parisien les oeuvres de Bernard BUFFET , notamment les tableaux représentant NEW-YORK , qu'elle a pu admirer dans une galerie .

Brenda LEE a ainsi visité l' exposition : Bernard BUFFET / NEW YORK en février 1959 à la Galerie DAVID et GARNIER , 6 avenue Matignon PARIS 8 .


Music-Hall vous conseille d'aller voir à l' OLYMPIA  Miss DYNAMITE : BRENDA LEE dans le spectacle de Gilbert BÉCAUD

Unique allusion à la jeune prodige de la chanson dans le magazine n° 49 de mars 1959 .
Photo de presse : Brenda LEE dédicace disques et photos dans sa chambre d' hôtel à PARIS . ( UPI Photo février 1959 )

On aperçoit sur la table un grand nombre d' exemplaires de son disque promotionnel SP BRUNSWICK PPN 526 comprenant uniquement la chanson : ROCK THE BOP .

Brenda LEE signe des photos identiques à celle présentée à droite au format : 11 / 17 centimètres .

Devant Brenda LEE se trouve également un exemplaire de son premier disque commercialisé en France : EP  BRUNSWICK 10.611

Aussi inattendu que cela puisse paraître , entre disques et photos de la jeune chanteuse de Rock and Roll  posés sur la table de sa chambre d'hôtel à PARIS figure la photo . . . d' Elvis PRESLEY ! . . .
Ci-contre la publicité BRUNSWICK visible le 1er décembre 1959 jour de mise en vente du magazine MUSIC-HALL n° 46 ,  avec pour légende : 

BRENDA LEE I'm DYNAMITE . Oui Brenda Lee est une explosion . Cette petite américaine de 14 ans nous laisse pantenlant , le souffle coupé par sa vivacité , son dynamisme , son swing et sa voix rauque inattendue et si prenante .

BRUNSWICK est particulièrement heureux de promouvoir cette jeune chanteuse dont l' étonnant premier microsillon vient de sortir  : BRUNSWICK 10611 .
Photo Brenda LEE & George REICH des Ballets HO en février 1959 . (  PARIS OLYMPIA THEATER  )

Légende de la photo : Rencontre de deux américains à PARIS . GEORGE REICH et BRENDA LEE .
Photo Annie GRAYCE TARPLEY YARBROUGH ( mother of Brenda Lee ) & Brenda LEE , en visite chez un couturier parisien pour jeunes filles et enfants ENFANTILLAGE , en compagnie de Minou DROUET .
( février 1959 )

( Joël FLATEAU  jouant au mannequin pour Brenda LEE  )

Magazine MUSIC-HALL publication du mois d' avril 1959 .

ENFANTILLAGE était situé en vis à vis de l'entrée du parc Monceau à PARIS ceci expliquant les photos prisent dans ce magnifique parc parisien
Jean DESAILLY présente Brenda LEE au cours de l' émission DISCORAMA du 18 février 1959
Brenda LEE chante devant les quelques rares télespectateurs privilégiés présents devant la petite lucarne de leur poste de télévision diffusant la nouvelle émission DISCORAMA ce mercredi 18 février 1959  à 12 h 30

Rares étaient encore les foyers possédant un poste de télévision en France en ce début 1959  ce qui a certainement limité le nombre des télespectateurs qui ont pu profiter de la présence de la jeune vedette américaine du spectacle de Gilbert BÉCAUD à l' OLYMPIA Bruno COQUATRIX , visitant pour la première fois l' Europe

Sur l' image de gauche le célèbre acteur Jean DESAILLY présentateur de l' émission tient dans ses mains le premier 45 tours de Brenda LEE qu'il placera en direct sur la platine du studio de télévision permettant ainsi à Brenda LEE d'interpréter dans un playback parfait son immense succès ROCK THE BOP .

Nous apercevrons ainsi durant les 120 secondes de la chanson ROCK THE BOP la chanteuse Brenda LEE , bougeant certes , mais cadrée uniquement à la taille nous privant de son joli jeu de jambes , que l'on peut admirer sur d' autres vidéos Youtube .   .
Denise GLASER & Pierre BRIVE les producteurs de l' émission DISCORAMA

Photo Télé Programme Magazine février 1959

Ci-dessous l'annonce de l' émission DISCORAMA du mercredi 18 février 1959 dans ce même magazine
DISCORAMA le 18 février 1959 une émission de Denise GLASER et Pierre BRIVE réalisée par Jean KERCHBRON et présentée par Jean DESAILLY  avec  notamment : Brenda LEE , Colette RENARD qui nous avoue préférer les enregistrements  de ses chansons en studio véhiculant plus d'émotion car répétées jusqu' à la perfection , plutôt que les enregistrements sur scène où la chanteuse se préoccupe davantage de la caméra et donc de l'image . . .

Autres participants : Maria CASARES  , la danseuse Ludmilla TCHERINA , l' Orchestre National de la RTF , et le groupe de R & B : THE DIAMONDS qui interprète SHE SAY dans une vidéo importée .

Le journal télévisé de la veille avait informé son public de la présence de Brenda LEE à l' émission DISCORAMA
Les autres disques de Brenda LEE présentés sur cette page qui faisaient doublons ont été déplacés pour laisser la place à des photos vues dans la presse de Brenda LEE en visite dans les rues de PARIS lors de son séjour de 1959 .

Vous retrouverez les pochettes retirées à la page : " Brenda LEE discographie française 1958-1967 "  sur ce site
Brenda LEE après sa séance photos dans le jardin des Tuileries s'est arrêtée émerveillée comme toute jeune fille , devant la vitrine d'une bijouterie de la rue de Rivoli . ( Photo de presse GIANCOLOMBO )
Brenda LEE dans la presse française en mars 1959  qui titre BABY ROCK : 300 MILLIONS PAR AN . Cinémonde 1281 .
Dans les journaux et revues de février et mars 1959 c'est la valse des MILLIONS avec Brenda LEE .
Brenda LEE vient de quitter l' Arc de Triomphe et la place de
l' Étoile et descend tranquillement les Champs Élysées en empruntant le large trottoir côté impair .
BOLERO FILM 12 aprile 1959 Magazine italien
Brenda LEE en grande discussion avec Lucien MORISSE dans le cadre du MUSICORAMA d' EUROPE N°1 enregistré à l' OLYMPIA
Brenda LEE à droite fait l'objet d'une article dans le numéro 6 de TOP Réalité Jeunesse mis en vente le 28 décembre 1958  et intitulé " BRENDA LEE La MINOU DROUET de la chanson " , annonçant notamment la sortie récente en France de son premier disque BRUNSWICK 10.611 .

François POSTIF de BRUNSWICK qui a fourni au magazine les éléments de son article n' évoque pas encore la venue de MISS DYNAMITE à PARIS .

Petite erreur de retranscription du magazine concernant l'âge de la chanteuse qui venait d'avoir 14 ans environ 15 jours auparavant , et non 15 ans .
Brenda LEE désignée par une certaine presse comme la Minou DROUET de la chanson , joue justement sur cette photo à " la corrida " dans le parc Monceau avec la véritable Minou DROUET . A charge pour Minou DROUET de porter l' estocade au taureau joué par Brenda LEE qui présente ici ses cornes face au toréador
Autre cliché de Brenda LEE et Minou DROUET assises sur un banc du même parc Monceau à PARIS se confiant des secrets de jeunes filles certainement drôles .

Les deux jeunes filles sortent de la boutique ENFANTILLAGE située juste en face de l'entrée du parc Monceau , au 60 Bd de Courcelles PARIS 17 .
Brenda LEE et Paul ANKA se partagent la UNE de LA PRESSE Magazine dans son édition du 24 mars 1959  . En gros titres page 1  : BRENDA LEE " Je gagne 240 millions par an " . PAUL ANKA : Dix millions de disques .

A la UNE en page 5 : " Lorsque PAUL ANKA et BRENDA LEE chantent , 100 millions de jeunes de tous les pays reçoivent un direct à l'estomac "

Ces deux pages consacrées à nos deux jeunes vedettes de la chanson de passage à PARIS sont agrémentées de photos déjà vues dans d'autres journaux ou magazines . Pour mémoire Paul ANKA venait de se produire à
l' OLYMPIA dans le programme de Colette RENARD , du 18 décembre 1958 au 18 janvier 1959 .
Comme il aura été question des " millions " dans les biographies de Brenda LEE publiées par la presse européenne voici la reproduction du dessin imaginé par l' illustrateur belge René HANAU intitulé " Précieuse " .

Image : trois jeunes admirateurs de Miss Dynamite s'extasiant devant l'affiche de Brenda LEE " La plus riche chanteuse du monde " . L'une des admiratrices de s'exclamer : " - Oui . . . paraît qu'elle gagne tant de fric que le soir son père la fait coucher dans un coffre-fort . . . "

Brenda LEE aura t-elle eu connaissance de ce dessin humoristique publié par LA PRESSE avec sa légende ?

Vous trouverez des dessins de l'illustrateur d'origine belge René HANAU dans le magazine LA VIE PARISIENNE , dans Mon Programme Radio Télévision . En 1953 , René HANAU a également illustré une publication en fascicules de "   Eugénie GRANDET " de Honoré de Balzac , et de " Rabiolot  " oeuvre de Maurice Genevoix . . .

A droite , une photo publiée toujours dans LA PRESSE :  Brenda LEE bravant l'étonnement des parisiens en jouant sur la robuste bordure à arceaux en fer entourant  les parterres fleuris et fontaines du Rond Point des Champs Élysées . Ici , à l' angle de l' avenue Matignon .  ( Cette bordure métallique est encore en place aujourd'hui )
Brenda LEE et ses millions n'échappent pas au célèbre magazine féminin ELLE avec ce modeste compte rendu de la présence à l' Olympia de celle qui porte , je cite l'article : une escadrille de surnoms : Le Rossignol du Tennessee , La Minou Drouet du Rock and Roll , Miss Dynamite  . . .

Comme il est question de la tenue vestimentaire portée sur la scène de l' OLYMPIA par Brenda LEE dont l'âge était contesté par une certaine presse , " ELLE précise que la chanteuse a été contrainte de se vêtir pour faire taire les rumeurs d'une jupe plissée et d'un pull rouge , exactement comme sur la photo ci-contre publiée dans Ciné Magazine N° 7 . ( Magazine ELLE n° 690 )
Autre cliché de Brenda LEE publié dans la presse italienne à l'occasion de l' émission de télévision programmée sur la chaine : RAI MILANO

Brenda LEE et Gilbert BÉCAUD MUSICA ALLA RIBALTA  RAI MILANO 5 aprile 1959

La rumeur en Italie voudrait que que des émissions enregistrées par la RAI MILANO aient été effacées afin de réutiliser ainsi les bandes .

François POSTIF qui a assisté à des enregistrements de chansons par Brenda LEE dans des studios de la RTF a déclaré que par la suite les bandes contenant ces chansons filmées auraient été détruites  . . .

Seule l' INA est en mesure d'infirmer ou de confirmer les propos qui nous attristent du représentant de BRUNSWICK France
MUSICA ALLA RIBALTA Variéta musicale con la partecipazione di Luciano Fineschi e del suo complesso . Orchestra diretta da Mario Consiglio .

Ospiti d'onore : Gilbert BÉCAUD e Brenda LEE .

RAI MILANO Domenica 5 aprile 1959 .
Brenda LEE croque un morceau de sucre au bar des coulisses de l'OLYMPIA à l' enseigne : " CHEZ MIMI "  .

Il arrive à la barmaid de son nom véritable Michelle ARNAUD plus communément appelée MIMI de recueillir les confidences de Brenda LEE , comme bien d' autres artiste de l' OLYMPIA . Le bar des coulisses dit CHEZ MIMI a été tenu par Michelle ARNAUD dès son ouverture en 1957 à 1963 . MIMI épuisée par son emploi a du laisser la place à Marilyn BOURQUENOT . CHEZ MARILYN succède ainsi à CHEZ MIMI .  Brenda LEE appréciait également SIMONE la disquaire de l' OLYMPIA . Photo ci-dessous .

Source : OLYMPIA BRUNO COQUATRIX , Jean Micel BORY , Jean François BRIEU , Éric DIDI sous la direction de Gilles VERLANT . éditions Hors Collection 2003
Photo Michelle ARNAUD barmaid de CHEZ MIMI le bar de l' OLYMPIA réservé aux artistes , personnel , la presse et les visiteurs autorisés . . . Au premier plan Brenda LEE rêvassant tout en dégustant un verre de Coca Cola
Brenda LEE fête les CINQ ANS de l' OLYMPIA Bruno COQUATRIX en compagnie de Gilbert BÉCAUD et de Colette MARCHAND . Photo de presse février 1959

Pour un autre plan on aidera Brenda LEE à souffler symboliquement les 5 bougies ce gigantesque gâteau
Photo promotionnelle de la télévision italienne RAI MILANO avec Gilbert Bécaud , Brenda Lee et Colette Marchand , pour l'émission télévisée diffusée le dimanche 5 avril 1959 " MUSICA ALLA RIBALTA "
Brenda LEE sur la scène de l' OLYMPIA de PARIS en 1959 . Photo couleur Michel GRÉSILLON : Ciné Magazine n° 7 .

Brenda LEE L'Enfant-terrible du Rock' n Roll . Texte de Jean MORTAGNE qui a rencontré à plusieurs reprises MISS DYNAMITE à PARIS . Ses reportages dans Ciné Magazine N° 7 de juillet 1961 , et Ciné Music Magazine n° 6 en juin 1962

A droite photo fe Brenda LEE signée GIANCOLOMBO . Même tenue de la chanteuse mais en noir et blanc
Photo : Mme SIMONE responsable du kiosque- disques de l' OLYMPIA de PARIS que Brenda LEE appéciait particulièrement .
Photo Brenda LEE & Minou DROUET . PARIS 1959

Légende de la photo : Brenda LEE avec Minou DROUET et Joël FLATEAU chez le couturier pour enfants ENFANTILLAGE , 60 , boulevard de Courcelles PARIS 17 , tél : WAG. 55.23 . Minou DROUET elle-même dessine les modèles . Le jeune acteur Joël FLATEAU seconde Minou DROUET dans le rôle de mannequin pour ENFANTILLAGE .

MUSIC HALL avril 1959 . Brenda LEE avait quitté la France depuis déjà un mois lorsque ces photos ont été publiées par MUSIC HALL

La poétesse Marie Noëlle DROUET dite Minou DROUET est née le 24 juillet 1947 , sa camarade de jeux Brenda LEE née le 11 décembre 1944 est son ainée de 3 ans . Minou DROUET dans MA VÉRITÉ ( édition n°1 ) témoigne de sa rencontre avec Brenda LEE . " Le courant était passé entre nous " écrit Minou DROUET dans sa biographie