[./index.html]
[./ambre_solaire_parfum_mythique_de_dinard.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
DINARD ( Ille et Vilaine ) Le LUNA PARK de DINARD et son concurrent LE PALAIS DES JEUX , deux salles d' amusement des années 50 ' , équipées de :  juke box , flippers , baby foot et aussi mini bowling pour le PALAIS DES JEUX

A la fin des années fifties , le juke box du LUNA PARK en bonne place sur la digue de la plage de l' Écluse à DINARD offrait aux amateurs des chansons de : Brenda LEE , Paul ANKA , Elvis PRESLEY et bien d' autres moyennant une pièce de 20 francs

En juillet 1957, ce sont Kirk DOUGLAS ( centenaire depuis le 9 du mois de décembre ) et Tony CURTIS , les vedettes du film LES VIKINGS , que l'on pouvait croiser sur la promenade des Alliés à DINARD . Voir plus bas les 2 célèbres acteurs et leurs enfants Peter DOUGLAS et Kelly CURTIS , un dimanche de juillet 1957, sur la Promenade du Clair de Lune à DINARD

Anne BUYDENS épouse Kirk DOUGLAS avec leur fils Peter DOUGLAS à leur descente d'avion sur l' aéroport de DINARD PLEURTUIT le samedi 6 juillet 1957 . Madame Anne DOUGLAS qui a voyagé sur la ligne EAGLE AVIATION LIMITED , depuis Londres est venue rejoindre son époux sur les lieux du tournage du film THE VIKINGS

LE PINGOUIN à DINARD , bar salon de thé , parfois dancing , devant lequel défilait en 1956 le bagad du lycée LE BRAZ de Saint-Brieuc et son porte étendard 

L' AVANT-GARDE de SAINT-DENIS reçoit le GRAND PRIX FÉDÉRAL DE MUSIQUE à DINARD en 1961 . Il en résulte un mini album 33 tours CHORAVOX M 152

C' est grâce à ses promenades en mer au large de DINARD  qu'est née des travaux du chimiste Eugène SCHUELLER , la mythique AMBRE SOLAIRE au parfum envoutant .
DINARD Le LUNA PARK dans les années 50 '

Située sur la digue de la plage de l' Écluse , à DINARD,  voici la salle de jeux dite LUNA PARK où , dans les années 50 '  j' ai bu ma toute première bouteille de Coca Cola à 100 anciens francs . 25 cl de Coca Cola ,
parfait pour un rot , mais insuffisant pour se désaltérer entièrement quand on est  jeune et peu fortuné . Aussi , je me suis remis à la menthe à l' eau à 20 francs , les monnayeurs du LUNA PARK se chargeant d' avaler les 4 autres pièces échangées contre mes 100 francs .

C' est également contre une pièce de 20 francs que j' écoutais depuis le juke box les succès de Brenda LEE  " DYNAMITE " ou  " ROCK THE BOP "  , et aussi : " YOU ARE MY DESTINY " par Paul ANKA , sans omettre " KING CREOLE "  par Elvis PRESLEY , notamment  pour son intro .

A cette époque le LUNA PARK de DINARD possédait le bruyant jeu de tir au fusil à rayon électrique " SHOOT THE BEAR  " .

Chaque fois que le tireur faisait mouche , l' impressionnant grizzly se redressait dans un rugissement sonore bien appuyé avant de repartir dans un autre sens , poursuivi par le chien du chasseur .  Pour apprécier ce jeu, rendez-vous sur Youtube !

Impossible aux dinardais ou touristes se rendant à la plage de l' Écluse en ces années fifties d' échapper aux rugissements si particuliers émis par ce jeu " SHOOT THE BEAR "  , quand ce n' étaient pas les Rock and Roll diffusés par le puissant haut-parleur du juke box ,  pour peu qu'ils empruntaient la Promenade des Alliés  .

Le passage souterrain donnant accès à la plage n' existait pas encore en ces temps reculés  .

Le LUNA PARK de DINARD situé sous la terrasse des cabines ( côté promenade du Maréchal Foch ) a depuis longtemps disparu , absorbé vraisemblablement par l' agrandissement du restaurant "  Le Glacier "  , à moins qu'il n' occupe l' emplacement actuel du restaurant " La Grignoterie  "  .

Profitant du soleil , allongé sur les larges rebords de la piscine recouverte par les grandes marées  je faisais sécher mon blue- jeans avec lequel je m' étais au préalable baigné et que je conservais sur moi afin qu'il garde sa forme  .

Pour accélérer ce processus de blanchiment alors très à la mode , il convenait de frotter le devant des jambes du jeans avec des poignées de sable mouillé par l'eau de mer .

Avec les copains nous répétions l' opération , bain et sablage , autant que nous pouvions afin de donner à notre blue-jeans l' aspect délavé recherché .

En ces années fifties , certains soirs on pouvait danser au son du juke box au bar restaurant aménagé en dancing " le Pingouin " , situé au 3 rue Winston Churchill . C' était l' époque ONLY YOU par les PLATTERS

Dans la grande salle de l' HÔTEL DE L' UNIVERS situé au 9 place de la République à DINARD  Il y avait également des soirées dansantes animées parfois par un orchestre local . Je crois me souvenir que le chef de l' orchestre dinardais oeuvrant à l' UNIVERS a par la suite animé Radio Émeraude . Son nom ne me revient pas .

Le soir , pas de blazer et pantalon blanc de yachtman ,  juste un tricot de marin et pour appuyer le côté vacancier un zeste d' AMBRE SOLAIRE dans le cou dont on pensait le parfum irrésistible . . .

Hélas , certains soirs nous n' étions pas nombreux à fréquenter ces lieux de danse où les cavalières ne se bousculaient pas . Heureusement ,  il y avait quelques rares jeunes étudiantes anglaises munies ou non d' autorisation de sortie . On était encore loin de " A nous les petites anglaises " , pourtant , pour les avoir croisées à de nombreuses reprises , ces jeunes anglaises encadrées étaient parfois légion dans les rue de Dinard , en ces années fifties .

J' ai quitté définitivement ma Bretagne natale pour Paris en 1960 . Par la suite , au cours de rares et courts passages à Dinard , je n' ai pas cherché à retouver les endroits de distraction de ma jeunesse .

Je n' ai pas non plus reconnu la rue François Hénon à Dinard telle que je l' avais laissée , où chez ma tante Esther et mon oncle Jules notamment grâce à leur affection  j' ai vécu de si merveilleux  moments , avant et après mes années en orphelinat à Priziac .

Profondément ancré dans mon subconscient , Dinard demeure et restera mon meilleur souvenir .
DINARD Plage de l' Écluse . En rouge ,  l' emplacement du LUNA PARK et du PALAIS DES JEUX  . Carte postale des années 50 .  C.A.P. 14 , rue Letellier Paris 15 .
Située à quelques encablures ,  toujours sur la Promenade des Alliés à DINARD , la salle concurrente au LUNA PARK qui occupe la rotonde située dans l' ancien casino que vous apercevez sur cette photo  prise par un photographe ambulant saisonnier .

Cette salle de jeux automatiques en forme de rotonde de bonnes dimensions appelée PALAIS DES JEUX  offrait dans les années 50 ' approximativement les mêmes amusements que le LUNA PARK , plus exigü avec : juke box , baby foot , flippers , billard ,  et dans une pièce annexe un bowling miniature où j' ai disputé de nombreuses parties avec mes frères , mais ceci , plus tard ,  dans les années 60 .

De nouveaux jeux bien plus évolués sont également apparus dans les années 60 dans ce PALAIS DES JEUX

Le responsable du PALAIS DES JEUX mettait parfois en vente les 45 tours retirés du juke box .

A droite sur le cliché la mini boutique du marchand de gaufres si appréciées avec chantilly ou confiture ,  là où la clientèle se presse

Vous pouviez croiser sur la promenade de la Digue de l' Écluse à DINARD un photographe ambulant qui vous remettait une fois votre portrait tiré un reçu afin d' aller récupérer , généralement le lendemain , la photo souvenir dans la boutique du développement  .

Il m' est arrivé d' accompagner un ou deux soirs , par amusement et curiosité ,  l' un de ces photographes ambulant . Celui ci , fils d' un médecin exerçant à Dinan ( qui soignait mon beau-père ) , opérait notamment au Casino , ainsi que dans les salons des hôtels de Dinard situés en bordure de mer , à la clientèle alors en majorité britannique . Une activité saisonnière et surtout occasionnelle m' aurait-il fait comprendre  . Je n' ai jamais revu le jeune homme en question dont le patronyme, ( sans particule) , est lié au passé historique de la ville de Dinan . Nous étions en 1957 / 1958 ?
SHOOT THE BEAR de Seeburg sur Youtube ( lien à recopier )  : https://www.youtube.com/watch?v=BCko28VS4FU
DINARD ( Ille et Vilaine ) Une adresse pour danser certains soirs en ces années fifties : Hôtel Restaurant de l' UNIVERS , 9 place de la République DINARD ( Ille et Vilaine )
Le Palais des jeux imaginé par Marcel CARNÉ pour son film TERRAIN VAGUE reflète parfaitement la salle de jeux automatiques des années 50 et 60 , avec son juke box , ses multiples flippers , baby foot , billard et autres jeux de divertissements .

Photo d' exploitation " CINEDIS " du film de Marcel CARNÉ " TERRAIN VAGUE "

En observant cette photo extraite du film TERRAIN VAGUE , j' ai l'impression de revoir la salle de jeux située dans le quartier de Pigalle / Rochechouart à PARIS .

Il s' agit ici certainement d'une reconstitution en studio . Mais on peut imaginer un instant que Marcel CARNÉ se soit inspiré de cette salle d' amusement de Pigalle . D' ailleurs , dans le film il m' a semblé que certaines scènes de manèges avaient été tournées lors de la fête foraine , justement , de Pigalle .

Pour autant que je m' en souvienne cette salle de jeux se trouvait dans un immeuble situé côté pair du boulevard Rochechouart à PARIS , non loin du métro Anvers . La fête foraine de Montmartre se trouvait juste en face .
DINARD LUNA PARK Digue de l' Écluse  : 1 bon . Propriétaire ou responsable du LUNA PARK de DINARD  : F. LEFEBVRE .

Sur cet agrandissement on aperçoit une jeune fille penchée sur un baby foot disputant vraisemblablement une partie

De mon temps , la principale occupation du responsable du Luna Park était la gestion des machines de divertissement et la vente de boissons non alcoolisées . Il ne proposait alors , ni cartes postales , ni accessoires de plage , au contraire de ce que l'on peut découvir sur cette photo du début des années 50 .

L' inscription " LUNA PARK "  est parfaitement visible sur le store en façade de la salle de jeux automatiques .

  
Kirk DOUGLAS et son fils Peter DOUGLAS ( âgé de 18 mois ) sur la Promenade du Clair de Lune à DINARD ( Ille-et-Vilaine ) un dimanche du mois de juillet 1957 .

Légende de la photo publiée par JOURS DE FRANCE n° 144 du samedi 17 août 1957 : " Le dimanche à Dinard , sur les bords de la Rance , où l'équipe des Vikings s'est installée , Kirk DOUGLAS emmène promener son fils , Peter DOUGLAS .

A l'occasion du centenaire de Kirk DOUGLAS ce 9 décembre 2016 , je me suis souvenu que le célèbre acteur séjournait au Grand Hôtel de DINARD pendant la durée du tournage du film LES VIKINGS au mois de juillet 1957 . Si en ce mois de d'été 1957 je me suis rendu à maintes reprises à la plage de l' écluse à DINARD , je n'ai , à mon grand regret , jamais eu l'occasion de rencontrer un des acteurs du film dont toute la région parlait constamment .

Je suis témoin que certains jours de ce mois de juillet 1957  un autocar affrété par la régie du film stationnait Place Duclos à DINAN ( Côtes-du-Nord ) avec pour mission comme le mentionnait la pancarte placée devant l'autobus de recruter des figurants pour FORT LA LATTE , lieu de tournage du film . Évidemment une taille minimum était requise pour figurer en viking , et du haut de mes 15 ans d'alors,  je n'ai même pas approché le recruteur .

Au bureau local du quotidien OUEST-FRANCE à l'époque situé rue Thiers à DINAN on pouvait apercevoir des photos des acteurs du film prises à DINARD , exposées en vitrine .
Légende de cette autre photo publiée par JOURS DE FRANCE : " Au cours de la promenade sur la jetée , Kirk DOUGLAS a retrouvé Tony CURTIS et sa fille , Kelly CURTIS  ( âgée de 13 mois ) . Il lui a fait très gentiment , présent d'une fleur . "

En arrière plan Anne BUYDENS épouse de Kirk DOUGLAS et leur fils Peter DOUGLAS

L' article publié par JOURS DE FRANCE et réalisé par Henry MULLER s'intitule : KIRK DOUGLAS et TONY CURTIS : deux Vikings bons pères de famille . Photos au nombre de 3 , signées : BIL

Des souvenirs qui me ramènent plus de 59 ans en arrière !
BON ANNIVERSAIRE KIRK DOUGLAS !  100 ans , ce 9 décembre 2016 .

En juillet 1957 , Kirk DOUGLAS et Tony CURTIS , ainsi que leurs enfants Peter DOUGLAS et Kelly CURTIS ont vivement apprécié la magnifique PROMENADE DU CLAIR DE LUNE de DINARD ( Ille-et-Vilaine )
OCEA présente l'Indicatif Officiel du Festival International du Film de DINARD 1967 EP ADM 9

Face A

FESTIVAL DU CINÉMA ( FESTIVAL SAINT-CAST ) slow 3' 17 .  ( Jonato - Breuille - Caliero )

LATIN'S ORCHESTRA ( musique de Paul Chalier ) Générique de " LES ENFANTS DE L'ÉTÉ " de JH BREUILLE . Visa 299983 .Chorale dirigée par A.VERNET

Face B

Extrait de la bande sonore du film " Les Enfants de l'été " de JH BREUILLE ( visa 29983 ) Musique de Paul CHALIER Dirigée par l'Auteur . Guitare solo : TONY WEISS

EN GUADELOUPE ( CIEL TAHITIEN )  Musique de Paul Chalier dirigée par l' auteur . Fox modérato

ENCHANTEMENT TROPICAL ( Musique de Paul Chalier dirigée par l' auteur ) Fox modérato

Indicatif Officiel du Festival International du Film d' Expression Française FIFEF . Disque spécialement enregistré et édité par l' Office de Culture et d' Éducation Audiovisuelles ( OCEA ) Tirage limité exclusivement réservé aux Journées Internationales du Film , et à la Promotion . Vente interdite  EP ADM 9-67 JHB

Pochette illustrée au recto par l' écussion blason de la ville de DINARD ( Ille-et-Vilaine )

Au verso : OCEA présente ( Extrait de la Bande Sonore du Film ) LES ENFANTS DE L'ÉTÉ ( Générique )

LES ENFANTS DE L'ÉTÉ . Réalisé par J.H. BREUILLE ( visa 29983 ) Images de J. CALMET et J.H. BREUILLE . Montage de JP.ECK . Titres et Maquettes d' Edmond VITEL . Musique de Paul CHALIER drigée par l' Auteur . Chorale direction A .VERNET

Guitare solo : Antonio " TONY " WEISS .  1923 - 2011. (  Biographie à découvrir à la page :  http://www.djangostation.com/Tony-Weiss-1923-2011.html  ) .
Ci-dessous " clin d'oeil " aux cinépiles dinardais avec ce disque souvenir du Festival du Cinéma de DINARD et SAINT-CAST du 3 au 8 septembre 1967 .

Présentation du disque édité à l'occasion du  GRAND PRIX FÉDÉRAL DE MUSIQUE à DINARD en 1961 par L' AVANT-GARDE de SAINT-DENIS : CHORAVOX M 152 .
DINARD en 1956 Le défilé folklorique Breton devant l'enseigne du bar Le PINGOUIN boulevard Wilson .
DINARD en 1956 Le groupe folklorique Lycée Anatole LE BRAZ de Saint-Brieuc descend le boulevard Winston Churchill passant devant le salon de thé et occasionnellement dancing du bar Le PINGOUIN .

En arrière plan des bâtiments disparus !
Un autre lieu de danse du DINARD des années fifties : Le bar LE PINGOUIN boulevard Winston Churchill à DINARD avec son salon de thé équipé d' un jukebox où l'on pouvait danser certains soirs sur ONLY YOU des PLATTERS  ( j'en témoigne )
Porte étendard du bagad du Lycée LE BRAZ de Saint-Brieuc en 1956 à DINARD

Agrandissement de photos d'amateur dimension 5 , 5 cm / 8 cm .
AVANT-GARDE de SAINT-DENIS disque 33 tours 17 cm CHORAVOX M 152 - GRAND PRIX FÉDÉRAL de MUSIQUE à DINARD en 1961 - FÉDÉRATION SPORTIVE de FRANCE 

RÊVEIL DE LA GARDE ( Charles Gourdin )

MINERVE ( Gaston Duplant )

AUX MORTS

MACTE ANIMO ( Bertrand )

Fanfare AVANT-GARDE de SAINT-DENIS sous la direction de Albert FONTAINE

Pochette illustrée par le blason de la ville de DINARD

Matrice :  M 152 A & B . 1023 & 1024

GRAND PRIX FÉDÉRAL de MUSIQUE à DINARD du 30 juin au 2 juillet  1961
Comment se parfumer à moindre coût pendant ses vacances à DINARD , quand on est jeune et plutôt démuni , en cette fin des années fifties et début des sixties ?

J'avais personnellement trouvé la solution en me pulvérisant légèrement dans le cou le soir avant de sortir en quête de l'âme soeur au PINGOUIN où à l' UNIVERS avec de l' AMBRE SOLAIRE aérosol non gras .

L'après midi sur les bords de la piscine de l' Écluse où sur le sable de la plage ,  bronzette avec un minimum d' AMBRE SOLAIRE qu'il fallait économiser pour au moins la durée de l'été .

Pas d'illusions , le couvre-feu moral encore en vigueur dans certaines villes bourgeoises transformait DINARD en cité déserte chaque soir sitôt la fermeture des commerces .

Pour moi DINARD et AMBRE SOLAIRE sont indissociables après ces merveilleuses vacances chez ma tante au 5 bis rue François Hénon  .

J'ai appris depuis que c' est grâce à ses promenades en mer justement entre BRÉHAT et DINARD  qu'est née des travaux du chimiste Eugène SCHUELLER , fondateur de l ' ORÉAL , cette AMBRE SOLAIRE au parfum envoûtant .

Ci-dessus deux authentiques et très anciennes bombes aérosol d' AMBRE SOLAIRE ayant encore une partie de leur contenu dégageant malgré les années des effluves du parfum mythique .

A gauche la bombe AMBRE SOLAIRE aérosol mousse avec son crochet pour la ceinture du maillot .
( Appuyer sur la valve et recueillir la mousse dans le creux de la main . Pour peau délicate . )

A droite la fameuse bombe aérosol AMBRE SOLAIRE non gras pouvant servir le soir de parfum pour la promenade aux abords de la plage , valable aussi pour les soirées dansantes  . . .

Contient de l'alccol à 67 degrès fixant agréablement sur le corps son odeur si particulière .

Pour les non initiés en ces temps reculés où l'on dansait le slow , le cha cha cha et le Rock and Roll , il est mentionné sur la bombe aérosol  :

 " Pour vaporiser appuyer sur la valve " . Et aussi : " Appliquer avant l'exposition au soleil " .

Souvenirs , souvenirs vous resterez mes copains . . . Merci à DINARD , aux années fifties , et à AMBRE SOLAIRE au parfum ensorcelant !
AMBRE SOLAIRE Parfum Mythique de DINARD . Nom donné par un nostalgique inconsolable de la disparition de l' AMBRE SOLAIRE originale , à une page qui lui est consacrée 


AMBRE SOLAIRE Parfum Mythique de DINARD
Anne BUYDENS épouse Kirk DOUGLAS avec leur fils Peter DOUGLAS à leur descente d'avion sur le tarmac de l' aéroport de DINARD PLEURTUIT, le samedi 6 juillet 1957 .
Madame Anne DOUGLAS qui a voyagé sur la ligne " EAGLE AVIATION Limited " depuis Londres , à bord d' un avion de type " Vickers VC 1. Viking ", est venue rejoindre son époux sur les lieux du tournage du film : THE VIKINGS .
Photo : BRENARD . London . ( Suivant la légende fixée au dos du cliché )